Répondre à : Rectite radique dite aussi proctite radique reconnue maladie rare

#5422
AvatarRENAUD Jean-Claude
Invité

Vous m’avez demandé de vous tenir au courant des résultats de ma 2ème séance d’électrocoagulation au plasma argon : légère amélioration mais toujours des traces de sang et une descente du rectum incontrôlable.

De ce fait, mon gastro-entérologue à l’hôpital de Perpignan m’a proposé une technique qui semble donner de bons résultats. Il s’agit de la ligature élastique des hémorroïdes internes. Trois séances sont prévues. C’est une technique non invasive et a priori indolore qui se pratique lors d’une simple consultation

Mais le programme risque d’être bouleversé par les évènements actuels. En effet, tous les rendez-vous sont annulés avec le COVID 19.

Entretemps, je suis en train d’essayer une nouvelle molécule : « la serrapeptase ».Il s’agit d’un ancien médicament vendu sous le nom de « DAZEN », prescrit à l’origine comme traitement d’appoint pour les cas d’œdèmes post-traumatiques ou post-opératoires, mais qui n’est plus commercialisé depuis 2008 car insuffisamment rentable.

Cela étant, c’est un puissant anti-inflammatoire vendu aujourd’hui par plusieurs laboratoires comme complément nutritionnel. J’ai lu sur Internet que des personnes souffrant de rectite radique avaient réussi à trouver une solution à leur problème avec ce produit après une cure de 3 à 6 mois. Alors pourquoi pas moi !

De votre côté, je vous souhaite de tout cœur de trouver une solution à vos problèmes, le SIBO étant une maladie beaucoup plus invalidante que ma rectite radique qui, au demeurant, est en voie de légère amélioration.

Cordialement.