Electrocoagulation au plasma argon

#5278
AvatarRENAUD Jean-Claude
Invité

Bonjour,

Je prends connaissance de votre réponse avec un peu de retard. Je crois comprendre, a priori, que vous souffrez d’une rectite radique, c’est-à-dire provoquée par une radiothérapie destinée à soigner un cancer, ce qui est mon cas.

Le gastro-entérologue que j’ai consulté à l’Hôpital de Perpignan m’a diagnostiqué une toute petite rectite radique provoquée par 40 séances de radiothérapie destinées à soigner un cancer de la prostate. J’ai subi le 20/12/19 une séance d’électrocoagulation au plasma argon, au demeurant complètement indolore. Mais cela ne m’a pas guéri et je continue à subir encore les méfaits de cette rectite radique. Une nouvelle séance de coagulation au plasma argon est programmée pour le 4/03/20; peut-être une 3ème !

Entre temps, j’ai pris du charbon actif qui m’a amélioré un peu mais qui présente l’inconvénient d’annihiler les effets des molécules chimiques destinée à soigner d’autres pathologies.

Actuellement j’essaye un complément alimentaire, la SERRAPEPTASE, ancien médicament commercialisé sous le nom de DAZEN et retiré de la vente en 2008 car pas assez rentable pour les laboratoires qui le fabriquaient. C’est un anti-inflammatoire qui était prescrit, notamment dans les cas d’œdèmes post-opératoires et d’autres pathologies.
D’aucuns ont obtenu avec ce traitement une guérison totale.

A l’hôpital de Perpignan, vous n’aurez aucune difficulté pour être traité par coagulation au plasma argon si votre cas relève de ce traitement. Mais comme expliqué ci-avant, ce n’est pas un remède miracle.

Bon courage pour la suite.

RENAUD Jean-Claude